10 moyens pour financer votre reconversion professionnelle

Les moyens pour financer sa reconversion professionnelle

Comment financer votre reconversion professionnelle

C’est une question importante à se poser avant de se lancer dans le projet. Heureusement, il existe plusieurs moyens et dispositifs pour vous aider dans le financement de votre reconversion professionnelle. Dans cet article, nous explorerons les différentes options à votre disposition. Vous êtes prêt.e ? c’est parti ! 😉

1- Le CPF pour financer votre reconversion professionnelle

Le CPF (Compte Personnel de Formation) est un dispositif qui vous permet de cumuler des droits à la formation tout au long de votre carrière. Vous pouvez utiliser votre CPF pour financer tout ou une partie de votre formation liée à votre reconversion. Renseignez-vous sur les formations éligibles et les modalités de financement via votre CPF.

Rappel : le CPF est strictement personnel, n’a pas de date de péremption, a un solde maximum de 5 000 € et il est utilisable sur du bilan de compétences, de l’accompagnement à la création d’entreprise ou bien pour une formation certifiante.

L’accompagnement ou la formation choisie doit être présent dans le catalogue CPF. Vous pouvez l’utiliser comme vous le souhaitez et vous n’avez pas besoin de demander la permission à qui que ce soit. C’est votre compte personnel de formation.

2- Le financement Pôle Emploi si vous êtes demandeur d'emploi

Si vous êtes demandeur d’emploi, Pôle emploi peut vous aider à financer tout ou une partie de votre formation.  C’est le moment de vous questionner si votre reconversion est réalisable à côté de votre travail ou si vous devez ou avez envie de passer quelques mois sans travail ni revenus salariés pour vous consacrer à la réalisation de votre projet. Pour faire financer votre formation via le Pôle emploi, rapprochez-vous de votre conseiller et constituez votre dossier. Votre dossier passera ensuite lors d’une commission.

Vous pourriez être éligible à des formations rémunérées ou bénéficier d’une indemnisation pendant votre période de reconversion. Renseignez-vous auprès de votre conseiller Pôle Emploi pour connaître les options disponibles.

3- Le PTP pour le financement votre projet de reconversion professionnelle

le Projet de Transition Professionnelle, ex-Cif, permet au salarié de s’absenter de son poste pour suivre une formation destinée à lui permettre de changer de métier et donc de réaliser et financer sa reconversion professionnelle. Le PTP est ouvert sous conditions et est accordé sur demande à l’employeur. Le salarié est rémunéré pendant toute la durée de la formation. Les règles diffèrent selon que le salarié est en contrat à durée indéterminée (CDI) ou à durée déterminée (CDD). Renseignez-vous sur les critères d’éligibilité et les démarches à suivre pour bénéficier du dispositif.

4- Le dispositif pro A : reconversion ou promotion par alternance

Le dispositif Pro-A permet aux salariés, notamment ceux dont la qualification est insuffisante au regard de l’évolution des technologies ou de l’organisation du travail, de favoriser leur évolution ou promotion professionnelle. La reconversion ou la promotion par alternance s’inscrit en complément du plan de développement des compétences de l’entreprise et du compte personnel de formation (CPF).

Au delà de ce dispositif, l’alternance avec un contrat de professionnalisation ou contrat d’apprentissage est un excellent moyen pour conserver un revenu minimum, prendre de l’expérience sur vos nouvelles compétences ou votre nouveau métier. Ce dispositif permet une réelle sécurisation financière de votre projet de reconversion professionnelle.

5- Transco, le dispositif pour les métiers fragilisés par les transformations du travail

Transco est un dispositif spécifique destiné aux salariés dont les métiers sont fragilisés par les transformations du travail. Il offre des mesures d’accompagnement, de formation et de reconversion pour vous aider à faire face aux évolutions de votre secteur d’activité. Renseignez-vous auprès des organismes compétents pour savoir si vous êtes éligible à ce dispositif.

Inscris-toi et reçois mon Blabla hebdo pour changer de vie pro.

C’est LA newsletter que tu reçois chaque mardi avec le plein de conseils, d’inspi et de partage d’expérience. Le Blabla hebdo c’est LE coup de boost qui manquait pour faire bouger ta vie pro.

Banniere-inscription-blabla-hebdo

6- Les OPACIFS pour vous former grâce à votre entreprise

Les OPACIF (Organismes Paritaires Collecteurs Agréés au titre du Congé Individuel de Formation) sont des organismes qui collectent les fonds de la formation professionnelle continue. Selon votre situation et votre branche professionnelle, vous pouvez bénéficier d’une prise en charge financière des frais de formation de votre reconversion par l’intermédiaire de votre OPACIF. Renseignez-vous auprès de votre OPACIF pour connaître les possibilités offertes.

7- Le plan de développement des compétences de votre entreprise

Certaines entreprises proposent un plan de développement des compétences à leurs salariés. Ce plan peut inclure des formations et des dispositifs de reconversion professionnelle. Renseignez-vous auprès de votre service des ressources humaines pour savoir si votre entreprise offre des opportunités de financement de la reconversion.

8- Le Congé de Formation Professionnelle pour les agents du service public

La durée du congé de formation professionnelle (CFP) ne peut excéder trois années pour l’ensemble de la carrière. Il permet aux agents de parfaire leur formation personnelle par des stages de formation qui ne leur sont pas proposés par l’administration, ou pour des actions organisées par l’administration en vue de la préparation aux concours administratifs.

La première année du congé de formation professionnelle ouvre droit au bénéfice d’une indemnité mensuelle forfaitaire. Vérifiez les conditions d’accès et les modalités du congé de formation professionnelle.

9- L'épargne personnelle, un vrai plus pour gagner en sérénité dans votre reconversion

L’utilisation de votre épargne personnelle est l’un des moyens les plus courants pour financer votre reconversion. Si vous avez constitué des économies au fil des années, vous pouvez les investir dans votre formation ou votre transition professionnelle. Cela vous permettra de couvrir une partie, voire la totalité, des frais liés à votre reconversion selon le montant de la formation choisie.

10- Le crédit, un autre moyen pour le financement de votre reconversion professionnelle

Si vous ne disposez pas de suffisamment d’épargne ou si les autres options de financements ne sont pas adaptées, vous pouvez envisager de contracter un prêt pour financer votre projet de reconversion. Cependant, assurez-vous de bien évaluer vos capacités de remboursement avant de vous engager dans un crédit. Comparez les offres et les taux d’intérêt pour trouver la meilleure solution de financement pour votre situation

  • Le crédit classique pour votre projet de reconversion : c’est un crédit consommation classique. En général, les taux sont élevés et pas forcément adaptés à tous les projets. Faites bien attention car un crédit vous engage et doit-être remboursé dans les cas. 
  • Le microcrédit : il s’adresse aux personnes ne pouvant prétendre à un crédit classique faute de ressources suffisantes ou régulières : demandeurs d’emploi, travailleurs précaires, parent isolé, personne retraitée… Le microcrédit personnel est un prêt de 300 à 8 000 €, à taux faible, d’une durée de 3 à 84 mois. Les bénéficiaires s’engagent à le rembourser dans son intégralité, comme un crédit classique. Attention, cela reste un crédit et ça vous engage dans tous les cas. Ce système de crédit en général lié à des fondations dans les banques classiques peuvent être un coup de pouce si votre formation par exemple n’est pas éligible au CPF et si vous n’avez pas la possibilité de réaliser le financement via Pôle Emploi.
  • Le regroupement de crédit : il peut vous permettre indirectement de financer votre projet en optimisant tous vos crédits déjà en cours pour baisser les mensualités et donc de dégager un budget pour financer votre reconversion.
  • Les crédits auprès d’entreprises qui soutiennent les projets de création d’entreprise : si votre reconversion engendre une création ou reprise d’entreprise, renseignez-vous auprès des acteurs de votre région. Souvent, iels sont bien connus des organismes qui vous accompagnent dans vos premières démarches. Renseignez-vous auprès d’eux (les CCI, BGE ou autres associations). 

 

En conclusion, il existe différents moyens et dispositifs pour financer votre reconversion professionnelle. Chaque option a ses propres critères d’éligibilité et avantages. Renseignez-vous sur les possibilités qui correspondent le mieux à votre situation et à votre projet de reconversion. N’oubliez pas de prendre en compte les aspects financiers dans votre planification et de bien évaluer vos besoins avant de vous lancer dans votre nouvelle carrière. Je vous souhaite plein de réussites dans votre projet ! 

Pour aller plus loin et établir votre budget de A à Z et connaître les coûts engendrés par votre changement de vie pro, téléchargez le guide gratuit créé spécialement pour vous.

Enfin, si vous voulez savoir quels moyens j’ai utilisé pour financer ma reconversion professionnelle, j’ai dédié un article au coût de ma reconversion où je détaille comment j’ai pu réaliser ce projet.

À bientôt pour un nouvel article !

Marine – Objectif futur 🚀

 

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défilement vers le haut