Les 7 critères pour bien choisir votre centre de bilan de compétences

7 critères pour bien choisir son centre de bilan de compétences.

Ça y est ; vous avez décidé que c’était le bon moment pour vous.

Vous avez envie de vous lancer dans un bilan de compétences pour faire le point sur votre parcours professionnel et voir ce que vous voulez faire pour la suite.

Vous avez compris que se faire accompagner par une personne extérieure à votre situation vous aidera à y voir plus clair et préparer votre plan d’actions. 

Oui, mais voilà. Comment choisir un centre de bilan de compétences ? Pire, comment choisir le.la consultant.e avec qui vous aurez envie de travailler pendant deux à trois mois sur des sessions de travail de 1 à 3h ?

Pas simple l’histoire, je vous l’accorde.

Comment faire pour choisir le meilleur bilan de compétences pour vous ?

Dans cet article, je vous explique comment bien choisir votre centre pour réaliser votre bilan de compétences et le.la consultant.e avec qui vous allez travailler pour vous lancer dans votre nouveau projet professionnel.

1- Définissez vos modalités pratiques pour choisir votre centre de bilan de compétences

Des organismes de bilan de compétences, il y en a plein et pas facile de s’y retrouver dans cette jungle.

Définissez tout d’abord, les modalités qui semblent mieux vous correspondre pour effectuer un bilan. Souhaitez-vous un accompagnement à distance, en présentiel, un mix des deux ?

Avez-vous envie de beaucoup d’échanges avec le.la professionnel.le, ou plutôt de suivre des modules en autonomie et avoir quelques rendez-vous ?

Préférez-vous le format en individuel ou en collectif ?

Le format individuel a l’avantage d’être un accompagnement ultra-personnalisé et de pouvoir échanger exclusivement sur vos questions, objectifs et problématiques…

En collectif, c’est un peu différent, mais le fait de partager l’accompagnement avec d’autres personnes, peut vous aider à avancer grâce à du retour d’expérience et à ouvrir le champ des possibles. Je ne le dirai jamais assez, échanger avec d’autres personnes, nous amènent constamment de nouvelles idées

La question à se poser ici, c’est plutôt : « qu’est-ce qui vous correspond le mieux ? » Avez-vous besoin d’un moment rien que pour vous, où l’on parle uniquement de vous, de votre parcours professionnel, et où vous vous sentirez parfaitement libre et à l’aise de parler de votre situation, de vos doutes ? Ou bien : êtes-vous suffisamment à l’aise pour partager en groupe ? Et qui sait, vous permettre de lier des liens forts avec des personnes qui vivent la même chose que vous au même moment ? Les bilans proposés par Switch collective, par exemple, sont des bilans proposés en groupe et par promo.

2- Un bilan de compétences en fonction de votre profil

Un accompagnement selon votre profil ? Femme, homme, parents, jeunes…

Pour faire un bilan de compétences, il y a des organismes qui se sont spécialisés pour accompagner les femmes, les parents dans un changement de vie professionnelle, mais aussi pour les plus jeunes ou encore pour des personnes plus âgées.

Avez-vous envie d’un accompagnement dédié à votre profil ?

Ici, avec Objectif futur, j’accompagne souvent les 25-35 ans dans leur première remise en question pro. Que ce soient des hommes ou des femmes et sur un format plutôt en individuel et en ligne (même si j’agrémente de quelques séances en présentiel quand c’est demandé).

Les bilans comme ceux d’organismes tels que Graines de succès, MISFIT ou encore Garance et moi sont destinés aux femmes. Il y a des bilans de compétences spécialement conçus pour les parents comme L’escale (que j’ai découvert en rédigeant cet article).

3- Choisir un organisme connu ou un indépendant ?

Il y a beaucoup d’organismes qui ont pris de la place sur le marché. Le bilan de compétences a subi un vrai dépoussièrent. Il y a des entreprises sérieuses avec des process bien installés.

Et il y a aussi des indépendants. C’est à vous de juger ce qui vous conviendra le mieux. La force des indépendants, ça va être la proximité et la facilité des échanges en cas de besoin. Chose plus difficile avec des process plus lourds des gros organismes.

Je vous encourage à faire 2 ou 3 rendez-vous préalables qui sont gratuits avec des organismes différents, pour vérifier ce qui vous convient le mieux en fonction de vos critères.

Faites le test avec un organisme connu et reconnu, un indépendant bien noté proche de chez vous ou que l’on vous a recommandé, et un autre à votre guise. Pourquoi pas un programme en collectif ou avec plus d’autonomie ? 

Inscris-toi et reçois mon Blabla hebdo pour changer de vie pro.

C’est LA newsletter que tu reçois chaque mardi avec le plein de conseils, d’inspi et de partage d’expérience. Le Blabla hebdo c’est LE coup de boost qui manquait pour faire bouger votre vie pro.

Banniere-inscription-blabla-hebdo

4- Vérifiez les avis et retours des clients pour choisir votre centre de bilan de compétences

Très important et souvent négligé. Hé oui, quand on est décidé, on a tendance à vouloir régler la question très rapidement pour démarrer vite. Prenez le temps de regarder les témoignages et avis clients, c’est important. Demandez l’avis des personnes qui ont déjà fait un bilan de compétences. Ce serait dommage de vous engager avec un organisme dont les valeurs ne sont pas les mêmes que les vôtres. Votre expérience client en sera forcément impactée. 

Personnellement, je choisis toujours les gens avec qui je veux travailler en fonction des valeurs que nous partageons. Bien sûr, ça demande parfois un peu de temps passé à chercher pour se renseigner, mais ça vaut le coup. Après tout, c’est de votre avenir pro dont il s’agit non ? 🙂

5- Sollicitez des recommandations dans votre entourage

Demandez à votre entourage. Vous connaissez quelqu’un qui a déjà fait un bilan de compétence ? Parfait ! Demandez-lui ou est-ce qu’il.elle a fait son bilan et si il.elle est content.e de son expérience.

Rien de mieux que de demander des retours concrets pour vous aider dans votre choix. Les personnes concernées pourront vous raconter sans filtres l’accompagnement qu’elles ont vécu, et ce qu’elles ont fait concrètement pour avancer. Au moins, vous saurez à quoi vous attendre. Il ne restera plus qu’à valider le feeling. Car ça, d’une personne à l’autre ça peut être totalement différent et c’est ok !

6- Faites plusieurs rendez-vous pour bien choisir votre centre pour faire un bilan de compétences

Faites 2 ou 3 rendez-vous ; pas un seul. C’est ce qui vous permettra de vérifier le feeling avec le ou la consultant.e finalement.

Personne n’a envie de passer du temps avec une personne avec qui le courant ne passe pas.

Voici ce qui peut vous aider pour vérifier que tout est ok pour le choix de votre centre de bilan de compétences. Cette liste, je l’ai faite avant tout pour moi, avant de démarrer mon propre bilan en 2018.

  • Est-ce que je me suis sentie à l’aise pendant l’échange ? C’est-à-dire libre et pour être moi-même et échanger de manière naturelle. 
  • Me suis-je sentie jugé.e ?
  • Est-ce que j’ai eu droit à des réponses ou conseils tout prêts pour répondre à ma problématique ? Personnellement, quand une personne me dit : « il faut faire ça ou ça, c’est sûr », avant même d’avoir pris le temps d’échangé vraiment ; je vois rouge.
  • Me suis-je sentie écoutée ? Prise en compte dans mes objectifs personnels ?
  • La personne m’a telle donné envie d’être acteur.rice de mon accompagnement ?
  • Le contenu des séances de travail et le travail qu’elle propose me motive-t-il ?

Voilà, c’est une liste non exhaustive, mais c’est ce à quoi je pense là, tout de suite. 😉

7- Vérifiez le côté légal de votre centre de bilan de compétences

Enfin, côté légal, vérifiez bien que le centre de bilan de compétences choisi a bien les accréditations pour réaliser votre bilan. Certification Qualiopi et financement CPF possible.

Sinon ce n’est pas un bilan, et il s’agit peut-être d’un autre type d’accompagnement. C’est peut-être tout à fait professionnel, mais vérifiez bien que le contenu de l’accompagnement vous correspond bien et répond à vos objectifs de départ. Après, c’est à vous de voir. En fonction du financement.  D’ailleurs, j’en parle dans l’article sur les différents moyens de financement d’une reconversion professionnelle. La question du type d’accompagnement pour réfléchir à votre prochain projet pro. Est-il mieux de faire un coaching ? Un bilan de compétence ? Un programme en ligne ? Bref, je vous en parle plus précisément dans mon article. 

Hé oui car le bilan de compétences n’est pas la seule façon de réfléchir à son projet professionnel aujourd’hui.

J’espère que cet article vous aura aidé à y voir clair pour bien choisir votre centre de bilan de compétences et faire évoluer votre carrière professionnelle.

N’oubliez pas que le plus important, c’est quand même la relation de confiance qui va s’installer avec que le.la professionnel.le qui va vous accompagner. Sans cela, vous ne serez pas pleinement à l’aise et acteur.rice de votre accompagnement. Pour moi, c’est l’un des critères sur lequel vous pouvez vous concentrer. Une fois bien sûr, que côté légal, tout est ok. 🙂

Enfin, si vous êtes intéressé.es par la réalisation d’un accompagnement en bilan de compétences, vous pouvez prendre un premier rendez-vous préalable gratuitement. Découvrez les accompagnements d’Objectif futur ici.

À bientôt pour un nouvel article !

Marine – Objectif futur 🚀

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défilement vers le haut