5 moyens de financer son bilan de compétences.

5 moyens de financer son bilan de compétences

Vous souhaitez vous faire accompagner pour vous lancer dans la réalisation de votre bilan de compétences ? Il y a plusieurs options qui s’offrent à vous en termes de financement. Dans cet article, je vous partage les différentes solutions pour financer votre accompagnement dans le cadre de l’évolution de votre vie professionnelle.

Les solutions de financement pour votre bilan de compétences :

  1. Le compte personnel de formation dit « CPF » : c’est le compte où vous retrouvez un montant disponible. Il est abondé entre janvier et juin de chaque année. Il est individuel et n’a pas de date d’expiration. Si un organisme vous contacte pour vous proposer de souscrire à une quelconque formation, car votre CPF expire dans peu de jours, il y a arnaque ! Pour connaître le montant disponible de votre CPF, c’est ici.
  2. Le plan de formation de votre entreprise : votre projet peut se travailler avec votre manager et RH si bien sûr, vous êtes dans la perspective de rester dans votre entreprise, mais que vous souhaitez évoluer sur un autre poste. Votre entretien annuel peut être un excellent moment pour aborder le sujet. 
  3. Pôle emploi : si vous êtes demandeur d’emploi, vous pouvez demander à votre conseiller.e.  Il.elle vous indiquera les démarches à effectuer pour demander le financement de votre bilan de compétences.
  4. Le fond de formation : c’est l’organisme que vous pouvez solliciter si vous avez votre propre entreprise. Vous pouvez donc faire une demande de prise en charge sur devis auprès du FAF (fond d’assurance de formation), de l’AGEFICE ou du FAFCEA, en fonction du domaine d’activité de votre entreprise. Plus d’informations ici.
  5. L’autofinancement : financer votre bilan de compétences si vous le pouvez, vous permettra de ne pas toucher à votre CPF et de le garder pour une éventuelle formation si vous en avez besoin. Je trouve que c’est une excellente stratégie.

Le CPF en 2023 ça donne quoi ?

Le 10 décembre 2022, le gouvernement a déposé un amendement au projet de loi de finances 2023, pour demander une participation financière obligatoire du salarié qui souhaite financer une formation via le CPF. Le Parlement a adopté ce projet de loi le 17 décembre 2022. Cette participation serait proportionnelle au coût de la formation.

Ce que cela veut dire ? Si vous souhaitez mobiliser votre CPF pour financer votre bilan de compétences ou une autre formation ; il faudra vérifier combien vous allez mettre de votre poche. La prise en charge par votre CPF ne sera pas complète, même si vous avez la somme disponible. Vous souhaitez utiliser votre CPF pour vous financer un bilan de compétences ? Si j’étais vous je ne tarderai pas à me renseigner car la loi devrait voir le jour d’ici peu.

La bonne nouvelle dans tout ça ?

  • Les demandeurs d’emploi seraient exemptés de cette obligation.
  • Il sera possible de faire financer le reste à charge par un autre organisme de financement (précisions à venir).
  • L’employeur pourrait aussi abonder dans votre compte CPF pour vous permettre de financer à 100% la formation souhaitée.
  • Il vous restera du CPF pour une éventuelle formation après un bilan, si vous avez un projet de reconversion.

Cette loi devrait voir le jour dans les mois à venir, mais rien n’est encore sûr. Et oui, certains politiques ne souhaitent pas la mise en place de cette loi qui pourrait mettre en péril le souhait d’évolution professionnelle de certains salariés. Affaire à suivre !

Inscris-toi et reçois mon Blabla hebdo pour changer de vie pro.

C’est LA newsletter que tu reçois chaque mardi avec le plein de conseils, d’inspi et de partage d’expérience. Le Blabla hebdo c’est LE coup de boost qui manquait pour faire bouger votre vie pro.

Banniere-inscription-blabla-hebdo

Ma conclusion et mon retour d'expérience

Vous l’aurez compris, le choix du financement est souvent délicat et stratégique.

Dans mon cas, en 2018, j’avais souhaité mobiliser mon CPF pour la réalisation de mon bilan. J’ai ensuite demandé une prise en charge par Pôle emploi pour réaliser ma formation, car j’avais quitté mon poste. Attention, je tiens à préciser que ce n’est pas automatique et que toutes les formations ne sont pas financées par Pôle Emploi ou le CPF d’ailleurs.

De mon côté, j’ai dû vraiment « batailler » et « vendre » mon projet auprès de ma conseillère de l’époque ; car ma formation n’était pas dans le « catalogue » de formation chez Pôle Emploi et qu’elle se passait sur Paris (j’habitais et étais rattachée au Pôle Emploi d’Orléans). À ce moment-là, grâce au bilan, j’ai pu attester par une synthèse et tous les travaux réalisés en séance que mon projet était bien réfléchi et n’arrivait pas de nulle part. 

Beaucoup de personnes de ma promotion n’ont pas eu leur financement et ont dû la financer par leurs propres moyens. Je ne vous conseille donc pas de compter à 100% sur un organisme pour de la prise en charge. 

Si vous souhaitez en savoir plus sur les modalités d’accompagnement Objectif futur, ça se passe par ici.

À bientôt pour un nouvel article !

Marine – Objectif futur 🚀

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Défilement vers le haut